Partie de stock char

by

Ce vendredi, huit d’entre nous ont testé un jeu de course de char mis au point par Vincent Auger et appelé provisoirement Aurige. La base du mécanisme repose sur un système d’ordres dont le nombre dans la séquence du tour dépend de la vitesse du char (à vitesse 4,on peut programmer 4 ordres). Les ordres peuvent être de changer de vitesse (freiner ou accélérer), de virer (virage + ou moins serré), d’avancer ou bien d’attaquer les adversaires (fouet ou faux équipant les roues).

Ce qui devait être une course s’est rapidement transformée en affrontement à coup de fouet et de faux et la plupart des concurrents ont fini avec des chevaux ou des conducteurs blessés. Les joueurs blanc et bleu ont pris la tête de la course dès le début et ont terminé sans être vraiment inquiétés.

Sur une autre table, Cogs et ONI s’affrontaient dans une partie d’AT-43 sans réussir à se départager.

Étiquettes : ,

2 Réponses to “Partie de stock char”

  1. Michel Says:

    Superbe course en vérité ou tu n’as pas volé ta victoire !
    Par contre sur l’autre table je trouve la fig du général « Cogs ni chef » que l’on aperçoit au fond de l’image totalement ratée voir à la limite du soutenable !!!

  2. Yannick Says:

    Comprend pas !
    Ma tactique de course était irréprochable, j’avais 2 autres conducteurs dans la poche, ma trajectoire parfaite, on me voit bien à la corde (la haut casaque jaune).
    C’est p’t’être bien qu’avec 2 chevaux de moins et un oeil au beurre noir, c’est moins évidant …
    AAAArgh, faut une revanche ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :