Posts Tagged ‘salon de la maquette’

Des photos du salon de la maquette

novembre 19, 2009

Le club avait beaucoup de place à ce salon, et en a profité ! Les tables « Pirates » , « Star Wars » et « Guerre d’Espagne » napoléonienne ont eu beaucoup de succès. Il faut ajouter à cela une table de démonstration Armati retraçant la bataille de Zama opposant la république romaine aux Carthaginois.

L’idée que l’on puisse jouer avec des figurines semble toujours autant étonner les visiteurs…

Merci à Eric pour les photos.

Le salon de la maquette et du modèle réduit 2009

novembre 12, 2009

Comme chaque année, le club de l’Aigle sera présent au parc expo les samedi 14 et dimanche 15 novembre 2009 pour le salon de la maquette.

Votre humble serviteur n’étant plus très présent au club, je ne peux donner ici le contenu de l’exhibition. Mais elle sera de qualité, comme toujours.

Alors n’hésitez pas à venir les voir !

Salon de la maquette (3) : la table Old West

décembre 1, 2007

La démonstration LOTOW lors du salon de la maquette au Parc Expo a eu lieu sur le samedi et le dimanche. J’ai participé aux deux scénarios du samedi.

Dans le premier, une bande de hors-la-loi tenta de piller la banque d’une petite ville perdue dans le désert. L’une des bandes de bandits se trouvait retranchée dans la banque tandis que la seconde était cachée dans les différents bâtiments de la ville afin de couvrir sa fuite. Les deux bandes d’hommes de loi cherchant à arrêter tout ce beau monde.

Après avoir tenté de fuir par la rue principale de la ville, les bandits tentèrent de passer par la porte arrière d’une maison. Mais les pertes subies les obligèrent à fuir en abandonnant le butin.

Le second scénario mettait en scène la pendaison de l’un des bandits capturés. Alors que toute la ville était réunie autour de la potence, les bandits apparurent pour tenter de libérer leur camarade. Mais là encore, le courage et la valeur des hommes de loi firent merveille et le méchant fut pendu.

Salon de la maquette (2) : Quand Maxence joue au reporter

novembre 20, 2007

Je restitue ici un texte de Maxence, l’un des peintres lors du salon.

Bon il serait peut être temps de faire un petit débriefing de ce week-end au salon de la maquette.

Le vendredi matin : on organise un grand convoi du club (6 ou 7 voiture) pour aller déposer tables, figurines, et autre décors au parc. Le truc sympa, c’est qu’on rentre en voiture dans les locaux, histoire d’avoir moins à porter.

On a un peu de mal à installer les tables, on tourne pendant je ne sais combien de temps avant de trouver une disposition correcte. On installe aussi notre « cabane ».

Le samedi, début des hostilités. Cédric et moi, on installe notre plan de travail et on commence à peindre, je venais la veille de recevoir une figurine à faire.

Les autres commencent à jouer :

Warhammer Battle: gobelins & orcs vs skavens (batailles très rapides)

SDA : bataille dans les plaines du Rohan. Comme dans le film, le groupe de fuyards cherche à se réfugier au gouffre de Helm et se fait attaquer par des wargs. Donc plein de cavaliers, plein de wargs, rien d’équilibré, mais il fallait faire de la masse. Le public, voir deux figs se battre en duel, il n’aime pas.

Flame of War : les américains/anglais se lancent à l’assaut d’un convoi allemand pendant que sur l’océan, les alliées tentent de bloquer du ravitaillement allemand.

Old West: les hommes de loi vont-ils parvenir à maintenir la paix dans Little big horn avec l’arrivée de ses vilaines brutes de truands?

En peinture, on glandouille bien, on dédicace des gobelets, on parle avec les gens, car, un stand avec des peintres, ça attire du monde.

Le midi, le repas est assez maigre, 3 plateaux pour tout le groupe que nous sommes… surtout que certains sont de vrais morfales ! Donc Cédric et moi allons direct au Fast Food du coin.
L’après – midi passe rapidement…

Le dimanche, on recommence, mais cette fois, je joue Démons à Hell Dorado : les Egarés d’Aurélien m’en collent une sévère…la table Battle étant inutilisée, on pose nos scénettes dessus, et on modifie le stand.

On voit toujours du monde, dont un Brett (du forum Normandigurine) bien matinal (presque à l’ouverture) et un Mr_Popo (idem) avec son père, en quête d’informations sur les jeux historiques.

Le dimanche se passe encore très bien, mais ça devient dure de tenir face à la fatigue. le soir, on range vers 17h30, toujours dans la bonne humeur. On recharge les voitures et les autres se moquent tous de mon grand coffre (souvenir de la veille du salon a St Nicolas avec PcM quand on promenait les tables de jeu parce que ça ne rentrait pas dans l’AX). N’empêche qu’on a bien chargé la voiture de bibi.

Au final, on a vu beaucoup de monde (plus que ce que j’aurai pensé), on a « recruté » un peu. J’ai enfin pu tester Old West et c’est décidé, je vais bientôt monter ma bande de Bad Girls.

Au rang des mauvais souvenirs : le stand d’à côté avec ses bateaux de courses à moteur et son film passé en boucle!



Salon de la maquette (1) : Tunisie 1943

novembre 18, 2007

Voici un petit aperçu de ce qui s’est passé lors du salon de la maquette, les 3 et 4 novembre derniers. Nous commencerons d’abord par le gros morceau : la table Flames of War, dont le scénario rassembla jusqu’à 6 joueurs sur les deux jours.

Nous sommes en Tunisie en 1943, les troupes anglo-américaines débarquées quelques mois plutôt progressent vers Tunis ou l’Afrika korps va tenter de les stopper.

 

En parallèle avec le scénario Flames Of War, l’utilisation de la règle War at Sea prévoyait l’arrivé de renforts allemands amenés par mer si la flotte allemande arrivait à échapper à la flotte anglo-américaines dépêchée sur site pour la couler…

 

Quelques renseignements sur les troupes en présence :

Pour FOW : les alliés réunissaient 4000 pts et les Allemands 2000pts (+500pts embarqués sur la flotte en renfort possible).

Pour WAS : 200pts de chaque côte mais avec des aménagements de la règle pour que la partie maritime reste jouable pour l’allemand.

Les troupes alliées pénètrent sur le champ de bataille à l’aube alors que les allemands, occupant une position défensive, vont jouer cachés et ne se dévoileront que si découverts….

 

 

L’armée allemande est divisée en deux lignes avec une réserve de blindés. La première ligne allemande va assez rapidement tombée, attaquée d’un côté par les Anglais et de l’autres par les Américains.

 

 

Ce qui va entrainer l’entrée des panzers dans la bataille…

Ce qui n’empêchera pas La deuxième ligne d’être prise malgré le recours à l’aviation.

La flotte aura plus de chance et franchira au pris de pertes importantes le dispositif allié sans que cet exploit ne puisse toutefois modifier le cours de l’histoire.

En effet sur terre la partie est perdue, malgré une dernière et héroïque charge des panzers.